DiAtOpIqUe - D’un sujet à l’autre

Accueil > Ce qu’on en dit... > Questionnaire Polyamoureux

Questionnaire Polyamoureux

dimanche 1er septembre 2019, par Julien Falconnet

Questionnaire

Ce questionnaire gagne à être discuté au plus tôt dans la relation, y compris avant que la relation ne s’engage. C’est aussi l’occasion d’aborder en transparence la question polyamoureuse quand votre interlocuteur.trice ne connaît pas bien cette philosophie.

0) Est-ce que tu souhaites savoir que j’ai d’autres relations affectives et sexuelles ?

Si tu ne souhaites pas le savoir, est-ce bien une relation polyamoureuse que tu souhaites ? Et si oui comment la distingues-tu d’une relation libertine ? Où places-tu l’éthique dans ce cas ?

1) Comment et quand souhaites-tu entendre parler de mes autres relations ?

A ta demande ou à mon initiative ? Par écrit, par téléphone, en face à face ? Dès que j’ai conscience qu’il peut se nouer quelque chose ou après que la relation soit clairement engagée ? Est-ce qu’il y a des circonstances particulières à éviter ou à préférer ?
En ce qui me concerne, voilà ce que je souhaiterais : ...

2) Que souhaites-tu savoir de mes autres relations ?

Quel niveau ou type de détail veux-tu connaître ? Au sujet des liens que je noue ? Au sujet des personnes elles-mêmes ? Est-ce que tu veux les rencontrer ou est-ce que tu préfères ne jamais les voir ? Que veux-tu savoir de la manière dont j’investis mes relations (hiérarchie relationnelle, anarchie relationnelle) ?
De ton côté, organises-tu tes relation comme une anarchie relationnelle ou comme une hiérarchie relationnelle ? Dans ce dernier cas quelle est la relation principale ?
En ce qui me concerne, voilà ce que je souhaiterais : ...

3) Qu’est-ce que je peux dire de toi et de notre relation à mes autres partenaires ?

Est-ce que je peux donner ton nom ? Est-ce que je peux parler de ce qui se passe dans notre lit ? Est-ce que je peux parler de ta famille, de ton boulot, de ton histoire etc ? Est-ce que je peux parler de tes autres relations ?
En ce qui me concerne, voilà ce que je souhaiterais : ...

4) Quelles assurances/tests souhaites-tu avoir concernant mon hygiène, en particulier sexuelle ?

Quels tests de dépistage d’Infection Sexuellement Transmissible (IST) voudrais-tu que je réalise ? Comment souhaites-tu que je te communique ces résultats ? En cas d’accident ou d’infection sommes nous d’accord pour communiquer au plus vite, sans autre forme de timidité ? Même question en cas de grossesse ?
De ton côté, quels tests as-tu ou penses-tu réaliser ? Serais-tu d’accord pour me montrer les tiens afin que je puisse attester à mes autres relations les avoir vu et ne pas avoir à leur demander de te faire confiance alors qu’elles ne te connaissent pas ?
Pour être totalement rassuré, je souhaiterais : ...

5) Quels moyens de protection contre les IST veux-tu utiliser ? De contraception ?

Étant donné les éventuels tests, quels sont les moyens de protection que tu souhaites utiliser avec moi ? Quels sont les moyens de protection que tu utilises avec tes autres partenaires ? Quels moyens de contraception entre nous ? Quels sont les risques que tu souhaites prendre avec moi ? Avec tes autres partenaires ? Par exemple un rapport bucco-génital non protégé ? Y-a-t-il d’autres questions d’hygiène intime que tu voudrais que l’on aborde ? Par exemple : est-il envisageable de dormir dans les mêmes draps qu’une autre relation ? En ce qui concerne tes préférences ou tes aversions sexuelles, y-a-t’il quelque chose que je dois savoir ? pour une meilleure compréhension des enjeux ce tableau peut aider [1]
En ce qui me concerne, voilà comment je fonctionne : ...

6) Quels sont les signes publics d’affection que tu envisages ?

En ce qui concerne les signes (gestes et mots) d’affection en public (baisers, caresses, proximité physique, mots tendres, diminutifs) qu’est-ce qui est acceptable ou souhaitable pour toi ? Lorsque l’on est tous les deux seuls ? Lorsque l’on est tous les deux en présence d’inconnus ? Lorsque l’on est en présence de partenaire(s) à toi ? Lorsque l’on est en présence de partenaire(s) à moi ? Y-a-t’il d’autres publics auxquels faire attention (les enfants, la famille, les collègues etc.)
En ce qui me concerne, voilà ce que je souhaiterais : ...

7) Quels contacts souhaites-tu avoir avec tes autres relations lorsque nous passons du temps ensemble ?

Lorsque l’on est tous les deux, qu’est-ce qui est souhaitable pour toi comme contact distant (chat, mail, téléphone) avec tes autres relations ? Qu’est-ce qui est confortable pour toi que j’aie comme contact avec mes autres relations en ta présence ? Si nous passons plusieurs jours d’affilé ensemble, est-ce que cela change quelque chose ? Est-ce que les contacts doivent être discrets ? Ou est-ce que cela t’intéresse de voir comment je communique avec mes autres relations ? Qu’est-ce qui te semble "trop long" comme temps consacré à quelqu’un d’autre quand nous sommes ensemble ? D’un autre coté, est-ce qu’il y a un temps maximal que tu souhaites que l’on passe ensemble ? Et/ou un temps minimal ?
En ce qui me concerne, voilà ce que je souhaiterais : ...

8) Quelle sont les fréquences maximales et minimales qui te semblent naturelles pour nos différentes formes d’échanges ?

A quelle fréquence trouves-tu normal de se voir ? D’avoir des relations intimes ? A quelle fréquence trouves-tu normal d’avoir des nouvelles ou d’échanger à distance (téléphone, textes, etc) ?
Toutes les heures ? Une fois par semaine ? Une fois par mois ? Est-ce qu’il y a des choses auxquelles faire particulièrement attention concernant cette communication ? (Ne pas appeler la nuit ? ne pas laisser 24h sans répondre ? Ne pas laisser une semaine sans nouvelle ? ...)
En ce qui me concerne, voilà ce que je souhaiterais : ...

9) Est-ce que tu as besoin de précautions particulières de la part de ceux avec qui tu partages une relation affective et/ou sexuelle ?

S’il y a des enfants, quelle est leur position vis à vis du polyamour du parent ? Position du reste de la famille ? Est-ce qu’il y a des lieux à éviter (par exemple chambre conjugale du couple principal dans un relation hiérarchique) ? Des sujets tabous, des gestes anxiogènes, des traumatismes, des parties de ton corps problématiques, des déclencheurs physiques (toucher, dysmorphophobie, pratiques sexuelles...) ou psychologiques (mots, attitudes...) ?

Conclusion

Il est impossible de répondre de manière définitive à ce test. La sensibilité évolue, l’expérience permet de mieux se connaître et d’affiner ses préférences. Il est donc important de comprendre que quelles que soient les réponses données, elle peuvent être mises à jours à tout moment.

Il est donc important de RE-POSER CES QUESTIONS RÉGULIÈREMENT.

Le principe n’est pas d’avoir une situation immuable, mais de permettre à chaque moment de la relation à chacun.e de pouvoir agir honnêtement et de manière éclairée au mieux des connaissances et des consciences partagées pour que la relation soit belle et nourrissante. Et par conséquent... :

CECI N’EST PAS UN CONTRAT c’est juste une base de discussion ! NUL N’EST TENU D’ÊTRE COHÉRENT AVEC SES RÉPONSES PRÉCÉDENTES on a le droit d’évoluer ! En revanche, on peut apprécier l’effort que notre partenaire fait avec les informations dont il dispose.


Ce questionnaire est le résultat de nombreux échanges et retours d’expériences sur ce mode de relation affective et sexuelle. Merci à tou.te.s celleux qui ont permis de l’améliorer. Il s’est enrichi au gré de problèmes rencontrés, avec toujours cette même question : de quoi aurions-nous pu parler en amont pour éviter que ce problème ne devienne grave et/ou douloureux ?

Portfolio


[1Ce tableau qui décrit les risques classés par pratique vient de https://preventionsida.org/fr/depistage/le-depistage-des-ist/